Menu

Vythisi – La start-up française qui emploie la VR pour la bonne cause

0 Comment


La réalité virtuelle – Seniors et handicap, un nouvel avenir.
La VR n’est pas qu’une affaire de jeux vidéo. En effet, animer en réalité virtuelle dans les maisons de retraite et les structures liées au handicap, c’est désormais possible. Testée en amont pendant plus d’un an, la solution est aujourd’hui employée par la start-up Vythisi. Pour les deux co-fondateurs, Julien Paris et Clément Trucharte, tout est parti d’un constat :
Ce qui nous pousse avant tout, c’est la passion. Celle des nouvelles technologies, bien sûr, mais aussi et surtout la nature et les balades. On part souvent en randonnée et, à un moment, on s’est posé la question suivante : comment font les personnes à mobilité réduite pour éprouver ces sensations de liberté ? C’est en essayant de répondre à cette question que la VR et la vidéo 360° nous sont apparues.
Vythisi travaille aujourd’hui avec un dizaine d’EHPAD ainsi que quelques FAM. Il aura cependant fallu pas moins d’une année de tests pour réussir à convaincre et améliorer le produit. En effet, la réalité virtuelle en est encore à ses débuts. Ainsi, il est parfois délicat de rassurer le personnel soignant quant au bien-fondé de ce genre d’outil. Cependant, le concept de Vythisi a su séduire par son originalité : proposer des vidéos 360 de randonnées locales et nationales, pour permettre à un public en situation de handicap de découvrir le patrimoine en VR.


Thursday January 01, 1970

Contrairement aux idées reçues, chez les personnes âgées, la réalité virtuelle est presque systématiquement bien accueillie. En effet, les cofondateurs de Vythisi ont pu constater que l’âge n’était clairement pas un obstacle à la prise de plaisir, comme l’explique Julien Paris :
On tourne nos propres vidéos 360°, ce qui nous permet de savoir exactement comment appréhender ce public sans le mettre en difficulté. Bien souvent, les personnes retrouvent le sourire. C’est aussi l’occasion pour elles de se remémorer certains souvenirs. Ces instants sont précieux et s’avèrent très utiles pour le personnel soignant, qui peut par la suite organiser des ateliers mémoire.
Dans le cas de pathologies neurologiques telles que la maladies d’Alzheimer, là encore, les résultats de la réalité virtuelle sont très encourageants :
On constate que les personnes sont apaisées par les environnements de nature dans lesquels on les plonge. Pour les personnes fugueuses, c’est une méthode intéressante, qui permet de capter et de résoudre plus facilement les situations difficiles.
Vous l’aurez compris, nous n’en sommes manifestement qu’aux tout débuts, mais il n’est pas impossible que d’ici quelques années, la VR devienne de plus en plus répandue auprès de ce public cible.
L’article Vythisi – La start-up française qui emploie la VR pour la bonne cause rédigé par La rédaction est issu de LightninGamer.


Thursday January 01, 1970

Thẻ: