Menu

Valkyria Chronicles 4 – Découvrez notre version de l’Art de la Guerre

0 Comment


Nos astuces pour devenir un grand stratège dans Valkyria Chronicles 4.
GARDE À VOUS ! Bienvenue dans le camp d’entraînement de LightninGamer ! Ici, vous apprendrez quelques petits trucs qui feront de vous une véritable machine à mener les hommes au front dans Valkyria Chronicles 4. Bien entendu, nous ne vous fournirons que quelques bases, et un bon commandant doit savoir s’adapter en fonction des situations. Et croyez-nous, cette guerre qui nous oppose à l’Empire vous en fera voir des vertes et des pas mûres. Suivez donc nos conseils et peut-être que vous ramènerez tous vos hommes à la maison, vous évitant la paperasse et les pleurs de leurs familles.
.IRPP_button , .IRPP_button .postImageUrl , .IRPP_button .centered-text-area { min-height: 86px; position: relative; } .IRPP_button , .IRPP_button:hover , .IRPP_button:visited , .IRPP_button:active { border:0!important; } .IRPP_button { display: block; transition: background-color 250ms; webkit-transition: background-color 250ms; width: 100%; opacity: 1; transition: opacity 250ms; webkit-transition: opacity 250ms; background-color: #FFFFFF; box-shadow: 0 1px 2px rgba(0, 0, 0, 0.17); -moz-box-shadow: 0 1px 2px rgba(0, 0, 0, 0.17); -o-box-shadow: 0 1px 2px rgba(0, 0, 0, 0.17); -webkit-box-shadow: 0 1px 2px rgba(0, 0, 0, 0.17); } .IRPP_button:active , .IRPP_button:hover { opacity: 1; transition: opacity 250ms; webkit-transition: opacity 250ms; } .IRPP_button .postImageUrl { background-position: center; background-size: cover; float: right; margin: 0; padding: 0; width: 30%; } .IRPP_button .centered-text-area { float: left; width: 70%; padding:0; margin:0; } .IRPP_button .ctaText { border-bottom: 0 solid #fff; color: #FFFFFF; font-size: 13px; font-weight: bold; letter-spacing: .125em; margin: 0; padding: 0; } .IRPP_button .postTitle { color: #2980B9; font-size: 16px; font-weight: 600; margin: 0; padding: 0; width: 100%; } .IRPP_button .ctaButton { background: #3498DB; color: #FFFFFF; border: none; border-radius: 3px; box-shadow: none; font-size: 14px; font-weight: bold; line-height: 26px; margin: 18px 14px 18px 14px; moz-border-radius: 3px; padding: 12px 0; text-align: center; text-decoration: none; text-shadow: none; webkit-border-radius: 3px; width: 80px; position: absolute; } .IRPP_button:hover .ctaButton { background: #2980B9; } .IRPP_button .centered-text { display: table; height: 86px; padding:0; margin:0; padding-left: 108px!important; top: 0; } .IRPP_button .IRPP_button-content { display: table-cell; margin: 0; padding: 0; padding-right: 10px; position: relative; vertical-align: middle; width: 100%; } .IRPP_button:after { content: “”; display: block; clear: both; } À lireTest Valkyria Chronicles 4 – Le pont de la rivière kawai<div class="postImageUrl" style="background-image:url(
Connais-toi toi-même, connais ton ennemi (Sun Tzu)
Avant toute chose, il faut apprendre à connaître vos troupes. Individuellement, ce qui sera accessible dans la section commandement du quartier général, mais aussi au niveau de leurs classes. Assimilez bien les forces et les faiblesses de chaque classe. C’est vital pour mener vos soldats avec efficacité tout en dévastant les troupes ennemies. Voici un descriptif.


Thursday January 01, 1970

Les éclaireurs sont des soldats très mobiles dont le but est d’explorer la carte. Équipés d’un fusil, d’une grenade et d’un Ragnaid pour se soigner, ils s’en sortent pas trop mal en combat 1vs1. En revanche, les choses se corsent s’ils se retrouvent face à une mitrailleuse en raison de leur équipement léger. Privilégiez-les pour gagner en visibilité sur la carte, ou pour des missions qui nécessitent de la rapidité car personne mieux qu’eux ne sauraient parcourir de grandes distances.
Les soldats d’assaut sont votre principale force de frappe. Ils sont lourdement armés, et leur armure peut mieux encaisser les chocs. Avec leur mitrailleuse, ils sont capables de faire fondre les HP de l’ennemi à vue d’œil. Cependant, ils ne peuvent pas parcourir de longues distances, et il peut s’avérer laborieux de les emmener vers leur cible. Ils sont également redoutables en défense. Si un adversaire passe à proximité de leur champ de vision quand ils sont passifs, ils le transformeront en passoire avec un tir d’interception plus meurtrier que celui des éclaireurs. Partir au combat sans au moins un soldat d’Élite, c’est du suicide.


Thursday January 01, 1970

Les ingénieurs ne paient pas de mine, pourtant ils ont de la ressource les petits fripons. Non seulement ils sont capables de se défendre avec leur armement, mais en plus ils ont une fonction de ravitaillement qui peut faire la différence sur le terrain. Un ingénieur peut réparer les véhicules, soigner plus efficacement les soldats blessés, mais il effectue aussi des actions “gratuites” comme réparer les perchoirs, échelles et sacs de sable, déminer les terrains et surtout ravitailler les troupes en munitions en passant à côté d’eux.
Les lanciers sont lents, les lanciers ne sont pas mobiles, les lanciers ne sont pas précis, les lanciers ont une défense risible face aux balles. En revanche, lorsqu’il y a un tank dans les environs, les lanciers deviennent indispensables. Avec leur lance-roquette, ils peuvent dévaster un tank en un coup s’ils parviennent à atteindre leur point faible (qui est assez gros). En plus, leur combinaison, si elle ne protège pas des balles, est en revanche très efficace contre les explosions. Un lancier peut danser la polka sous les mortiers, tout ce que ça fera au mieux, c’est le piquer légèrement.


Thursday January 01, 1970

Les snipers sont vos atouts de l’ombre. Les snipers sont peu armés et ne peuvent tirer qu’une balle par action. En revanche, c’est souvent la balle qui compte. Avec une mobilité moyenne et une défense quasi nulle, inutile de vous dire qu’envoyer un sniper en reconnaissance est une mauvaise idée. En revanche, ils ont une portée assez remarquable, et l’équation sniper + perchoir = souvent un soldat ennemi en moins. Toute unité adverse à découvert est en sursis quand un sniper est dans les parages.
Viennent enfin ceux qui constituent notre arme secrète, la nouvelle classe de ce Valkyria Chronicles 4 : les grenadiers. Ces soldats peuvent tirer au mortier sur vos adversaires. Leur portée est conséquente, et, cerise sur le gâteau, ils peuvent effectuer des tirs d’interception.
Un adversaire qui entre dans leur champ de vision devra donc se frayer un chemin sous les bombes. Bonne chance à ceux qui voudraient s’emparer de vos bases quand un grenadier y est posté, car ce n’est pas dit qu’ils arrivent à voir flotter ne serait-ce qu’un bout de votre bannière avant d’être pulvérisés. En revanche, les grenadiers sont incapables de se couvrir et sont donc très sujets aux attaques. De même, si vous décidez de faire avancer un grenadier au contact, tenez compte du temps requis pour installer l’équipement avant de l’utiliser. Face à un feu nourri, votre grenadier mourra avant même de charger son premier mortier.

Viennent enfin les véhicules, blindés. Le char est peu précis mais lourdement armé. Prenez-en soin, car c’est dans son habitacle que réside Claude le commandant. Si vous perdez votre tank, la partie continue, mais vous n’aurez plus la possibilité de donner des ordres. Le véhicule de transport de troupes (VTT) couvre une distance plus grande que le tank, mais est armé légèrement. En revanche son intérêt, comme son nom l’indique, est de pouvoir transporter deux soldats sur  le champ de bataille, à l’abri des balles.
Attention cependant à ne pas le perdre sous les obus, surtout avec deux soldats à l’intérieur. Ces deux véhicules peuvent faire office de couverture de secours quand le terrain est nu. Leur blindage est résistant, mais prenez garde à leur point faible : le radiateur de ragnite situé à l’arrière explosera au moindre missile.

À l’exception des snipers et des lanciers, toutes les unités sont capables d’effectuer des tirs d’interception. Cela signifie que lors du tour adverse, si l’ennemi passe dans leur champ de vision, vos soldats pourront tirer automatiquement sur eux. Gardez bien en tête cet élément.
La victoire va généralement à celui qui a le mieux formé officiers et hommes (Sun Tzu)
Avant d’envoyer vos troupes sur le terrain, il convient de bien comprendre les menus qui apparaîtront sur l’écran au cours du jeu. Lorsque vous visez un adversaire, vous recevrez tout un tas d’informations. Tout en haut de l’écran se trouvent cinq cases. Celles-ci indiquent le nombre de tirs nécessaires pour tuer l’adversaire, le nombre de tirs qu’effectuera votre unité, les trois indicateurs suivants déterminent le type de dégâts que vous occasionnerez (dégât antipersonnel pour les balles, anti-blindage pour les explosifs, dégâts de zone pour les grenades).
Les autres informations notables sont le nombre de HP de votre cible, puis en bas à droite, ceux de votre soldat ainsi que le nombre de munitions restantes. Assurez-vous toujours que le nombre de tirs pour tuer soit toujours inférieur (ou égal) à votre nombre de tirs. Privilégiez un nombre de tirs nécessaires inférieur car les soldats peuvent manquer leur cible, selon leur précision.
Le soldat ennemi est en plein dans le cercle. Il prendra donc les 20 balles de votre chargeur dans le buffet. Or, il en faut 23 pour l’abattre.
En visant la tête, le nombre de balles requis tombe à 4. Mais certains tirs pourront se perdre dans l’espace du cercle non occupé par la cible.
En effet, dans Valkyria Chronicles 4, ce n’est pas parce que le réticule est en plein au milieu de la face de votre ennemi que vous lui tirerez une rafale dans le visage. Vous remarquerez la présence d’un cercle pointillé autour du réticule. Ce cercle représente ce qu’on appellera la “zone d’erreur” de votre cible. Les balles peuvent fuser n’importe où à l’intérieur de ce cercle. Plus ce cercle est large autour de votre cible, plus vous aurez de chances de tirer à côté.
Assurez-vous donc toujours que votre cible occupe la majeure partie du cercle. Le diamètre de celui-ci est tributaire de la précision du soldat. Plus celui-ci est précis, plus le cercle sera réduit. Prenez cet élément en considération quand vous viserez les points faibles de vos ennemis.
Kai a la meilleure précision de tout le régiment. Remarquez à quel point sa fenêtre d’erreur est réduite.
Enfin, ne négligez pas l’entraînement ni les escarmouches. Plus vous avancerez dans le jeu, plus il sera simple de remporter des victoires rapides en escarmouches. Terminez les escarmouches en un minimum de tours possible pour gagner un bonus d’EXP que vous pourrez investir dans l’entraînement de vos troupes. Celles-ci peuvent évoluer et obtenir des équipements supplémentaires. Par exemple, un soldat d’assaut deviendra un soldat d’élite équipé d’un lance-flammes qui permet d’ignorer la protection octroyée par les sacs de sable et autres couvertures. Faire des escarmouches vous permettra également de ramasser des sous qui seront utiles en R&D (accessible dans le quartier général).
Les armes se débloquent au fur et à mesure de l’avancée de l’intrigue de Valkyria Chronicles 4, mais avec des thunes de côté, vous pourrez voir venir. À vous de choisir quels types d’amélioration privilégier une fois qu’apparaîtront les premier embranchements (plus de précision, plus de tirs ou plus de dégâts). Nous vous déconseillons de vous disperser dans un premier temps. Faites le bilan de votre façon de jouer et choisissez en conséquence. Par exemple, si vous avez l’habitude d’approcher vos lanciers des radiateurs des tanks pour les détruire en un coup, misez plus sur la précision que sur la puissance de feu.
Celui qui excelle à résoudre les difficultés le fait avant qu’elles ne surviennent (Sun Tzu)
Avant chaque mission de Valkyria Chronicles 4, vous pourrez déployer un nombre défini de soldats. Par la suite, vous pourrez en appeler d’autres via les camps de base que vous pourrez subtiliser à l’ennemi. Votre succès ou non dans la bataille peut résider dans cette phase. Choisissez d’entrée de jeu de mettre au minimum deux éclaireurs et au moins trois soldats d’assaut. Un en défense, et les deux autres en soutien des éclaireurs. Pourquoi deux éclaireurs ? Car si l’un d’eux tombe, l’autre pourra le sauver (dans le cas où vous n’auriez pas débloqué l’ordre “On demande un médecin”) ou continuer l’exploration en choisissant un chemin moins dangereux.
Vous aurez trois tours pour appeler le médecin et sauver une unité tombée sous les balles ennemies. Passé ce délai, elle mourra.
Postez également au moins un sniper qui pourra éliminer les ennemis les plus proches de votre point d’entrée. Si vous avez un tank dans la bataille, un ingénieur est primordial. Le grenadier doit être de toutes les batailles. Sans au moins un seul des membres de cette classe, vous serez en difficulté. Enfin, vous pouvez sélectionner un lancier d’entrée de jeu, mais nous recommandons plutôt de laisser une place vide. Ainsi, vous pourrez appeler un lancier si un tank se trouve entre votre point d’entrée et le camp de base à capturer le plus proche.
Avec leur faible nombre de PA, il n’est pas nécessaire de partir à la bataille avec un lancier dès le début, à moins que la mission dans laquelle vous vous lancez implique des tanks. Il vaut parfois mieux capturer une base en contournant le char, puis appeler un lancier sur le nouveau camp de base afin de prendre l’engin par derrière (en tout bien tout honneur, ce n’est pas sale du moment qu’ils s’aiment).
Ce char lourd ne le sait pas encore, mais il est déjà mort.
Il est important de faire appel à tous vos chefs (reconnaissables à leur médaille et à leur importance dans le scénario de Valkyria Chronicles 4). En effet, ils vous ajoutent des points de commandement (donc un chef = une action supplémentaire) et sont immortels. Même s’ils se font tirer dessus et que vous ne parvenez ni à les secourir en moins de trois tours ni à empêcher un adversaire de leur marcher dessus, ils se replieront pour la bataille mais ne mourront pas, contrairement à la piétaille. Vous pourrez également passer le commandement à vos chefs. Cela signifie qu’en les incarnant, ils pourront demander à deux soldats de les suivre. Ainsi (cela fait partie des nouveautés de ce Valkyria Chronicles 4), si votre chef est un éclaireur, il pourra emmener avec lui deux soldats d’assaut qui lui serviront d’appui feu. Les soldats d’assaut ne seront pas limités par leurs PA, mais par celui de l’éclaireur. C’est un bon moyen de déplacer très loin une force de frappe importante.
Bien entendu, il également possible de rapprocher un lancier d’un tank trop éloigné, ou d’accompagner un sniper vers un perchoir ou une cachette derrière les lignes ennemies. Plus tard dans le jeu, vous pourrez choisir entre amener au front un second tank, ou le véhicule de transport de troupes. Que choisir ? Cela dépend de la mission. Si celle-ci nécessite de la rapidité, VTT sans la moindre hésitation. Avec, vous pourrez emmener deux soldats ou plus assez loin derrière les lignes ennemies. Si la mission implique de la démolition ou de la défense, le second tank sera le choix le plus judicieux.

La guerre, c’est de l’attaque, mais également de la défense. Ne négligez pas l’importance de la couverture. Dans Valkyria Chronicles 4, vous pourrez vous abriter derrière des sacs de sable qui vous octroieront un bonus de défense en plus de vous rendre plus difficile à viser. Vous pouvez également vous dissimuler dans les hautes herbes. En plus de vous rendre invisible aux yeux de l’ennemi, vous pourrez tendre une embuscade. Cachez un éclaireur (qui a un champ de vision assez important) et un soldat d’assaut dans l’herbe face à un point de passage et attendez que vos ennemis passent à proximité. Les tirs d’interception de vos troupes seules suffiront à décimer vos ennemis.
Vous devrez également défendre vos bases. Là encore c’est simple. Un soldat d’assaut bien orienté et un grenadier à l’abri suffiront à défendre votre base efficacement.
Ceci est mur défensif assez impitoyable.
Si les charges ennemies ne tombent pas sous la pluie de mortiers qui s’abattra sur eux en tirs d’interception, elles seront réduites en charpie par votre soldat d’assaut énervé qui les alignera à vue. Encore une astuce qui pourra vous aider sur le champ de bataille : lorsque vous faites avancer votre tank, collez l’ingénieur contre son radiateur. Il pourra ainsi affaiblir les lanciers qui essaieraient de faire sauter votre véhicule avec ses tirs d’interception et (soyons cyniques) aura une chance de prendre les dégâts à la place du tank. Par ailleurs, il vaut mieux l’avoir près du char pour réparer tout dégât occasionné au cours du combat.
Perdre le char dans Valkyria Chronicles 4 ne signifie pas le Game Over, mais cela compromet grandement vos chances de victoire, aussi vaut-il mieux en prendre le plus grand soin.

Conclusion – Pour survivre à une guerre, il faut devenir la Guerre (John Rambo – grand philosophe)
Il n’est bien évidemment pas question, avec cet article, de vous donner un guide exhaustif, mais simplement quelques bases afin d’aborder sereinement les combats de Valkyria Chronicles 4. Le jeu est à la fois complexe et abordable, et recèle de tutoriels qui vous aideront en situation de combat. Au final, en dépit de toute la théorie, c’est sur le terrain que vos compétences brilleront le plus. Gardez donc l’esprit aiguisé, car le titre saura vous mettre dans des situations complexes. Et c’est votre capacité d’adaptation qui fera toute la différence in-game. Nous espérons sincèrement que ce petit guide vous sera utile et que vous collectionnerez les honneurs et les médailles.
Valkyria Chronicles 4 est disponible dès à présent sur PlayStation 4, Nintendo Switch et PC.
L’article Valkyria Chronicles 4 – Découvrez notre version de l’Art de la Guerre rédigé par Misan est issu de LightninGamer.

Tags: