Menu

Switch – Nintendo corrige enfin les problèmes liés à ses Joy-Con

0 Comment

Réparez ou remplacez gratuitement vos contrôleurs Joy-Con défectueux.
Rien ne semble arrêter l’ascension de Nintendo avec sa Switch. En 2019, la console hybride de la firme japonaise a dépassé la barre des trois millions d’unités vendues (incluant les Switch Lite). Celle-ci se rapproche petit à petit du score démentiel de la Wii avec ses 6,5 millions de consoles. Il faut dire que le constructeur bichonne sa dernière création avec un catalogue de jeux toujours plus fourni et varié. D’ailleurs, on retrouve sur le podium des meilleures ventes de jeu 2019, ses classiques intemporelles avec Super Mario Party 7, Mario Kart 8 Deluxe ou encore Super Smash Bros. Ultimate. Citons également le récent et excellent Luigi’s Mansion 3 qui termine cinquième.
Néanmoins, deux difficultés se profilent à l’horizon. La première est liée à la puissance de la machine jugée de plus en plus obsolète en comparaison à ses concurrents. La Xbox Serie X et la PlayStation 5 sont en chemin prêtes à creuser davantage le fossé de la performance avec Nintendo. Des rumeurs circulent qu’une Switch Pro aux capacités accrues devrait prochainement voir le jour. Mais pour le moment rien n’a été officialisé. Ce qui nous intéresse ici est le deuxième point : l’affaire des Joy-Con défectueux. Il y a quelques mois, certains joueurs ont remonté un problème lié à leurs contrôleurs. Le bug causé par l’usure trop rapide des manettes provoque des mouvements fantômes. Autrement dit, le personnage bouge tout seul sans aucune interaction avec le joueur. L’affaire nommée “Joy-Con Drift” par les internautes a enflammé la toile et la première réponse de Nintendo jugée bien trop faible n’a fait qu’empirer la situation.
.IRPP_kangoo , .IRPP_kangoo .postImageUrl , .IRPP_kangoo .imgUrl , .IRPP_kangoo .centered-text-area { min-height: 100px; position: relative; } .IRPP_kangoo , .IRPP_kangoo:hover , .IRPP_kangoo:visited , .IRPP_kangoo:active { border:0!important; } .IRPP_kangoo { display: block; transition: background-color 250ms; webkit-transition: background-color 250ms; width: 100%; opacity: 1; transition: opacity 250ms; webkit-transition: opacity 250ms; background-color: #e6e6e6; } .IRPP_kangoo:active , .IRPP_kangoo:hover { opacity: 1; transition: opacity 250ms; webkit-transition: opacity 250ms; background-color: #e6e6e6; } .IRPP_kangoo .postImageUrl , .IRPP_kangoo .imgUrl { background-position: center; background-size: cover; float: left; margin: 0; padding: 0; } .IRPP_kangoo .postImageUrl { width: 30%; } .IRPP_kangoo .imgUrl { width: 100%; } .IRPP_kangoo .centered-text-area { float: right; width: 70%; padding:0; margin:0; } .IRPP_kangoo .centered-text { display: table; height: 100px; left: 0; top: 0; padding:0; margin:0; } .IRPP_kangoo .IRPP_kangoo-content { display: table-cell; margin: 0; padding: 0 10px 0 10px; position: relative; vertical-align: middle; width: 100%; } .IRPP_kangoo .ctaText { border-bottom: 0 solid #fff; color: #2C3E50; font-size: 13px; font-weight: bold; letter-spacing: .125em; margin: 0; padding: 0; text-decoration: underline; } .IRPP_kangoo .postTitle { color: #000000; font-size: 16px; font-weight: 600; margin: 0; padding: 0; } .IRPP_kangoo .ctaButton { background-color: #e6e6e6; margin-left: 10px; position: absolute; right: 0; top: 0; } .IRPP_kangoo:hover .imgUrl { -webkit-transform: scale(1.2); -moz-transform: scale(1.2); -o-transform: scale(1.2); -ms-transform: scale(1.2); transform: scale(1.2); } .IRPP_kangoo .imgUrl { -webkit-transition: -webkit-transform 0.4s ease-in-out; -moz-transition: -moz-transform 0.4s ease-in-out; -o-transition: -o-transform 0.4s ease-in-out; -ms-transition: -ms-transform 0.4s ease-in-out; transition: transform 0.4s ease-in-out; } .IRPP_kangoo:after { content: “”; display: block; clear: both; } À lire :Nintendo et ses Joy-Con traînés en justice
Lors d’une interview menée par Le Monde (article à retrouver dans les sources), Philippe Lavoué (directeur de Nintendo France) s’exprime sur cette problématique devenue urgente pour l’image de marque. Il explique que la direction a donné des consignes précises sur le sujet. Le service après-vente et ses partenaires vont tout mettre en place pour que les manettes défectueuses soient réparées ou remplacées sans difficulté, et ce, même lorsque la garantie commerciale est expirée. Concrètement, il suffit de se rendre sur le site de service après-vente de Nintendo et de remplir le formulaire de demande de réparation.
Si vous vous apprêtez à lancer cette démarche, n’hésitez pas à nous l’indiquer en commentaire afin d’évaluer sa qualité. Gageons que Nintendo tienne parole et que cette réponse ne soit pas qu’une fumisterie pour calmer simplement la polémique.
L’article Switch – Nintendo corrige enfin les problèmes liés à ses Joy-Con rédigé par Drakyng est issu de New Game Plus.


Thursday January 01, 1970

Tags: