Menu

Sony parle des ambitions de la PlayStation 5

0 Comment


On est en plein dans cette saison de l’année. Vous savez ? Celle durant laquelle les différentes entreprises parlent de stratégies, de chiffres et de résultats financiers… Mais encore et surtout d’ambitions, de projets et de plans pour l’avenir. Et c’est donc tout naturellement le cas aussi pour Sony qui est avant tout une entreprise aux multiples facettes.


Thursday January 01, 1970

Bien évidemment, cette compagnie couvre le cinéma, la musique, et bien d’autres domaines encore, mais revenons sur celui qui a nos faveurs sur ce site qu’est LightninGamer : le jeu vidéo. Effectivement, Sony a tenu en son siège ce 21 mai les IR Days (pour “Investor Relations”) et sa branche gaming, le Sony Interactive Entertainment (à qui nous devons la marque PlayStation) a également eu droit à son passage sous les spotlights d’une scène prévue à cet effet.
Notre envoyé spécial ayant été refusé à l’entrée (on ne rentre pas dans des bureaux à Tokyo en baskets), c’est par le biais d’un document de présentation que nous découvrons les objectifs de la firme pour l’avenir (disponible dans les sources pour ceux qui aiment éplucher). Sans pour autant en dévoiler des masses, le document lâche quelques informations intéressantes sur ce qui va arriver pour les joueurs PlayStation.
Avant l’avenir, Sony Interative Entertainment participe au présent
Tout d’abord, une période de transition démarre forcément par la situation présente et il est donc de bon ton de revenir sur les dernières années de la PlayStation 4. Autant dire que la console en question a encore de belles années à tirer d’après Sony Interactive Entertainment. Pour le confirmer, ils sortent les chiffres. Logiquement, c’est avec les succès actuels de la génération en cours que démarre le dialogue entre les investisseurs et Jim Ryan, président et CEO de la branche. Voici donc ce que dévoilent ces statistiques.
Naturellement, ces données sont le résultat d’une communauté pour le moins active. À la lumière de ces chiffres, on découvre que les joueurs PlayStation 4 sont friands des services que propose la machine. Plus de 90% des consoles achetées se sont au moins connectées une fois sur le net sur les 12 derniers mois. Parmi ceux-ci, plus de 94 millions sont des utilisateurs actifs du PlayStation Network.


Thursday January 01, 1970

Toujours d’après ces statistiques, ces derniers jouent plus de 21 heures par semaine et ont dépensé pour plus de 700$ sur la machine. Si cela ne semble pas représenter grand-chose, sur 2018, sachez que ça équivaut à plus de 20 milliards de dollars.
En somme, le terreau semble fertile sur cette génération de consoles et les ventes de la machine, avoisinant les 100 millions d’unités distribuées (actuellement au-delà de 96) soulignent cet état de fait. Et il faut que cela continue parce que Sony souhaite que la machine renforce les liens entre les joueurs et la marque, consolide l’impact qu’aura la prochaine console à son lancement et fidélise sa communauté aux divers abonnements qu’elle propose, et ce pour encore au moins 3 ans.


Thursday January 01, 1970

Vers l’infini et au-delà
Mais ça c’était avant (enfin, oui et non). Effectivement, Sony Interactive Entertainment va devoir jouer des coudes dans cette période d’incertitude et il faut donc préparer la relève. Sur ce front, la branche de Jim Ryan misera sur son passé et le concept de génération tout en offrant une machine aux capacités supérieures. Au programme, une bécane capable de jouer des supports physiques (sous la forme de disques), la 8K, le Ray Tracing et j’en passe.
.IRPP_button , .IRPP_button .postImageUrl , .IRPP_button .centered-text-area { min-height: 86px; position: relative; } .IRPP_button , .IRPP_button:hover , .IRPP_button:visited , .IRPP_button:active { border:0!important; } .IRPP_button { display: block; transition: background-color 250ms; webkit-transition: background-color 250ms; width: 100%; opacity: 1; transition: opacity 250ms; webkit-transition: opacity 250ms; background-color: inherit; box-shadow: 0 1px 2px rgba(0, 0, 0, 0.17); -moz-box-shadow: 0 1px 2px rgba(0, 0, 0, 0.17); -o-box-shadow: 0 1px 2px rgba(0, 0, 0, 0.17); -webkit-box-shadow: 0 1px 2px rgba(0, 0, 0, 0.17); } .IRPP_button:active , .IRPP_button:hover { opacity: 1; transition: opacity 250ms; webkit-transition: opacity 250ms; } .IRPP_button .postImageUrl { background-position: center; background-size: cover; float: right; margin: 0; padding: 0; width: 30%; } .IRPP_button .centered-text-area { float: left; width: 70%; padding:0; margin:0; } .IRPP_button .ctaText { border-bottom: 0 solid #fff; color: #FFFFFF; font-size: 13px; font-weight: bold; letter-spacing: .125em; margin: 0; padding: 0; } .IRPP_button .postTitle { color: #000000; font-size: 16px; font-weight: 600; margin: 0; padding: 0; width: 100%; } .IRPP_button .ctaButton { background: #E67E22; color: #FFFFFF; border: none; border-radius: 3px; box-shadow: none; font-size: 14px; font-weight: bold; line-height: 26px; margin: 18px 14px 18px 14px; moz-border-radius: 3px; padding: 12px 0; text-align: center; text-decoration: none; text-shadow: none; webkit-border-radius: 3px; width: 80px; position: absolute; } .IRPP_button:hover .ctaButton { background: #D35400; } .IRPP_button .centered-text { display: table; height: 86px; padding:0; margin:0; padding-left: 108px!important; top: 0; } .IRPP_button .IRPP_button-content { display: table-cell; margin: 0; padding: 0; padding-right: 10px; position: relative; vertical-align: middle; width: 100%; } .IRPP_button:after { content: “”; display: block; clear: both; } À LirePlayStation 5 – Sony dévoile les premières informations officielles !<div class="postImageUrl" style="background-image:url(
En plus de tout ceci, la console serait rétrocompatible et offrira des temps de chargement écourtés sur les jeux les plus gourmands de la génération actuelle (grâce à son processeur bien plus puissant). De quoi s’assurer le soutien des joueurs les plus pressés tout en faisant du pied aux autres.

Bien entendu, Sony ne compte pas lâcher le PlayStation Now, mais cherche à le renforcer (comme l’a récemment confirmé le rapprochement avec Microsoft). Si aujourd’hui, l’offre permet à près de 6 millions de joueurs de profiter du catalogue du constructeur sur tablette, PC et téléphone, il en faut toujours plus ! Cette opération “séduction” reposera sur plusieurs plans. À moyen terme, Sony Interactive Entertainment compte enrichir la gamme de jeux déjà disponibles dans l’offre ainsi que ses capacités (en augmentant la résolution permise par le service pour citer l’exemple évoqué). Ensuite, il renforcera la publicité autour de celle-ci.

L’objectif est clair, avec de tels moyens, la firme vise une majorité de joueurs. Son but avoué est d’attraper 99% des joueurs d’une manière ou d’une autre (rien que ça). Mais ça n’est pas impossible parce qu’en réunissant les fans d’éditions physiques, les amateurs de dématérialisé, les joueurs dans les nuages et ce, sur la plateforme de leur choix, ils se donnent clairement les moyens de leurs objectifs. Ajoutons enfin à cela qu’un possible croisement des services avec les formules cinéma et musique a été évoqué pour booster leur potentiel.

En bref, la console semble se préparer sur tous les terrains si on en croit les informations de Sony Interactive Entertainment. En prévoyant la lecture de supports physiques, le gaming par le cloud, la rétrocompatibilité et les promesses de prouesses techniques, on peut se convaincre que la PlayStation 5 va nous vendre du rêve. Et il va bien falloir parce que Google et Amazon seront dans la course d’ici là. Parlant de ça, avez-vous vu notre vidéo sur le partenariat entre Sony et Microsoft, n’hésitez pas à la découvrir ci-dessous ! Elle colle franchement avec le sujet abordé ici d’ailleurs. Le tarif et la date de sortie de la PlayStation 5 sont encore inconnus.
L’article Sony parle des ambitions de la PlayStation 5 rédigé par LD4K4 est issu de LightninGamer.

Thẻ: