Menu

Prodeus a-t-il les épaules pour être le nouveau roi du fast-FPS ?

0 Comment


Nouveau trailer pour Prodeus qui s’annonce comme un challenger sérieux au titre de roi du fast-FPS.
Connaissez-vous Prodeus ? Si oui, grand bien vous fasse, sinon, nous vous conseillons de lire attentivement les lignes qui suivent et de l’ajouter fissa dans votre liste de souhaits sur Steam. Bien évidemment, il vous faut au préalable aimer une catégorie de FPS bien définie, soit le fast-FPS, mais aussi avoir un réel penchant pour les giclées d’hémoglobine pixelisées. Car il s’agit bel et bien d’un jeu nous revoyant vers une époque aujourd’hui quasiment révolue et représentée par seulement quelques licences comme DOOM ou le compétitif Quake Champions. À la différence qu’ici tout est fait pour nous renvoyer aux années 90, du gameplay aux graphismes, en passant par une violence sans concession qui n’a que faire de PEGI et autres réglementations.
Mais avant de vous présenter le jeu comme il se doit, une question demeure, qu’est-ce que le fast-FPS ? Eh bien il s’agit tout simplement d’un sous-genre du first person shooter qui naquit avec un certain DOOM en 1993 et fut pérennisée par la suite par d’autres franchises dont Quake, Unreal Tournament, Painkiller et ainsi de suite. La principale différence que l’on observe entre un fast-FPS et ce qui est communément appelé aujourd’hui un modern-FPS se situe au niveau du gameplay et game design.
En effet, là où le premier demande adresse, doigté et réflexes accrus, son principe de jeu se basant avant tout sur le mouvement et la vitesse, le second se veut plus réaliste et lent. Il suffit de comparer les deux ténors du genre que sont DOOM et Call of Duty pour s’en convaincre, alors qu’il n’est pas rare que la catégorie que représente le titre d’iD Software soit considéré comme étant un simple défouloir bourrin sans une once de stratégie. Bien évidement, c’est cliché et caricatural et on pourrait rétorquer qu’attendre un mec planqué/couché dans un coin de map viseur fixe est à la stratégie ce que Coca Cola est à la diététique. Là encore c’est réducteur et cette pseudo guerre que certains se livrent pour savoir qui à la plus avantageuse n’a pas lieu d’être, car après tout il en faut pour tous les goûts.


Thursday January 01, 1970

Pour en revenir à ce qui nous intéresse, Prodeus est donc un fast-FPS dans la plus pure tradition de la chose. S’inspirant allègrement et sans s’en cacher d’un certain DOOM, il fut annoncé en 2018 via un Kickstarter et est développé par les petits gars de Prodeus (pas besoin de trouver un nom pour son studio au moins) répondant au nom de Mike Voeller et Jason Mojica qui sont loin d’être des noobs de la programmation. Le dernier ayant notamment travaillé sur quelques célèbres AAA comme le DOOM de 2016, Wolfenstein ou encore Bioshock Infinite. Ils se sont donc servis de leurs connaissances pour créer le projet Prodeus et nous offrir un fast-FPS baigné dans une sauce nostalgique de gros pixels et de sprites 2D simulés, puisque l’on a droit à un moteur 3D qui feint le vieux, et ce, pour un rendu franchement convaincant. Inutile de dire que le design de nombre de choses rappellera des souvenirs aux plus anciens d’entre vous et que quelques bruitages vous feront aussi tiquer.


Thursday January 01, 1970

Alors qu’attendre réellement de ce titre qui se dit aussi généreux qu’un jeu très gros budget ? Peut-il exister face à DOOM Eternal cette année ? Qualitativement peut-être bien que oui, commercialement on est bien plus sceptique puisque les deux FPS ne jouissent pas de la même campagne marketing ou d’une exposition médiatique similaire. Mais il est clair que Prodeus offre tout ce qu’un fan de fast-FPS est en droit d’attendre avec une multitude d’armes aussi brutales que variées, des niveaux au level-design labyrinthique et remplis de secrets, de nombreux, très nombreux ennemis à envoyer bouffer du pissenlit par la racine, ainsi qu’un éditeur de niveau en bonne et due forme. La bande sonore très métal fait aussi écho au chef-d’oeuvre de John Carmack et est en plus dynamique, changeante en fonction des événements à l’écran. Artistiquement le jeu s’annonce gore à souhait et l’accent est mis sur le démembrement de nos opposants avec des bras, des jambes et des têtes qui explosent dans la joie et les bonnes pétoires.


Thursday January 01, 1970

Néanmoins, on doit bien vous avouer qu’il ne manque pour nous qu’une seule chose pourtant importante : un mode multijoueur. On aurait au moins aimé un petit truc comme du Death Match classique ou un Capture the Flag très efficace dans ce genre de jeu. Pour le moment, seul un partage des maps créées par la communauté est prévu pour offrir aux joueurs une durée de vie exponentielle, les deux développeurs promettant aussi de ne pas lâcher leur création de si tôt en apportant régulièrement des corrections et des mises à jour post-lancement. Alors pourquoi pas un futur multijoueur si le succès est au rendez-vous ?

Enfin, les fans de fast-FPS vont être gâtés cette année, car entre un DOOM Eternal très prometteur et ce petit Prodeus qui s’annonce juste parfait pour les adeptes du genre, autant dire qu’ils sont gâtés. Quant à la date de sortie, elle n’est toujours pas connue, mais les deux concepteurs tablent sur une arrivée cette été. En attendant un probable futur test (comptez-y !) et de plus amples informations, on vous laisse avec le dernier trailer intitulé Bullets and Blood (des balles et du sang) de ce Prodeus qui sera disponible dans un premier temps uniquement sur Steam aussi bien sur PC que Mac et Linux. Ça va saigner !!

.IRPP_kangoo , .IRPP_kangoo .postImageUrl , .IRPP_kangoo .imgUrl , .IRPP_kangoo .centered-text-area { min-height: 100px; position: relative; } .IRPP_kangoo , .IRPP_kangoo:hover , .IRPP_kangoo:visited , .IRPP_kangoo:active { border:0!important; } .IRPP_kangoo { display: block; transition: background-color 250ms; webkit-transition: background-color 250ms; width: 100%; opacity: 1; transition: opacity 250ms; webkit-transition: opacity 250ms; background-color: #e6e6e6; } .IRPP_kangoo:active , .IRPP_kangoo:hover { opacity: 1; transition: opacity 250ms; webkit-transition: opacity 250ms; background-color: #e6e6e6; } .IRPP_kangoo .postImageUrl , .IRPP_kangoo .imgUrl { background-position: center; background-size: cover; float: left; margin: 0; padding: 0; } .IRPP_kangoo .postImageUrl { width: 30%; } .IRPP_kangoo .imgUrl { width: 100%; } .IRPP_kangoo .centered-text-area { float: right; width: 70%; padding:0; margin:0; } .IRPP_kangoo .centered-text { display: table; height: 100px; left: 0; top: 0; padding:0; margin:0; } .IRPP_kangoo .IRPP_kangoo-content { display: table-cell; margin: 0; padding: 0 10px 0 10px; position: relative; vertical-align: middle; width: 100%; } .IRPP_kangoo .ctaText { border-bottom: 0 solid #fff; color: #2C3E50; font-size: 13px; font-weight: bold; letter-spacing: .125em; margin: 0; padding: 0; text-decoration: underline; } .IRPP_kangoo .postTitle { color: #000000; font-size: 16px; font-weight: 600; margin: 0; padding: 0; } .IRPP_kangoo .ctaButton { background-color: #e6e6e6; margin-left: 10px; position: absolute; right: 0; top: 0; } .IRPP_kangoo:hover .imgUrl { -webkit-transform: scale(1.2); -moz-transform: scale(1.2); -o-transform: scale(1.2); -ms-transform: scale(1.2); transform: scale(1.2); } .IRPP_kangoo .imgUrl { -webkit-transition: -webkit-transform 0.4s ease-in-out; -moz-transition: -moz-transform 0.4s ease-in-out; -o-transition: -o-transform 0.4s ease-in-out; -ms-transition: -ms-transform 0.4s ease-in-out; transition: transform 0.4s ease-in-out; } .IRPP_kangoo:after { content: “”; display: block; clear: both; } À lire :Preview DOOM Eternal – Le fast FPS a un roi !
L’article Prodeus a-t-il les épaules pour être le nouveau roi du fast-FPS ? rédigé par Riku est issu de New Game Plus.

Tags: