Menu

Défier le monde entier sans se soucier du temps de latence

0 Comment


Comment conserver un ping potable lorsque l’on joue sur un serveur situé à l’étranger ?
Si vous faites partie de ces joueurs qui s’entraînent dur pour être au maximum de leurs performances en eSport, vous avez déjà très certainement eu l’occasion de jouer sur des serveurs situés en Asie ou aux Etats-Unis, que ce soit pour essayer du contenu différent, ou tout simplement pour vous frotter à d’autres joueurs disposant d’une autre approche du jeu.
D’ailleurs, si vous jouez régulièrement à Starcraft 2, il est connu que le niveau moyen d’un joueur Coréen est sensiblement supérieur à ce que l’on trouve en Europe. Certains d’entre vous participent donc peut être même à des tournois organisés en ligne où vous vous retrouvez à jouer sur des serveurs situés loin de chez vous. Mais le souci, c’est que votre temps de latence en prend forcément un coup, et c’est normal puisque vos données doivent maintenant parcourir un chemin bien plus grand pour atteindre le serveur que lorsque vous jouez contre un Zerg basé à Dunkerque.
Et pour rajouter une couche, votre FAI ne vous fait pas forcément prendre le chemin le plus optimisé car ce dernier n’hésite pas à ralentir votre connexion pour assurer une bonne répartition du débit de leurs autres clients. Mais voilà, vous êtes en pleine session et vous enchaînez les défaites parce que votre ping atteint des sommets. Comment faire ?
Les parties de Starcraft 2 n’auront plus de secret pour vous
C’est la base, mais il arrive qu’on oublie de couper la WiFi de son téléphone, qui choisit toujours le meilleur moment pour mettre à jour toutes vos applications ou synchroniser vos albums photos avec votre compte cloud. Bref, coupez moi cet engin du démon, et vérifiez que vous n’ayez pas également une autre console ou un appareil qui vous prenne de la bande passante. De la même manière, coupez tous les logiciels susceptibles de ralentir votre ordinateur, votre temps de latence vous en sera reconnaissant.
Comme on vous le disais plus haut, votre FAI peut décider de faire passer les informations qui transitent depuis votre ordinateur (vos fameux paquets) à travers des nœuds qui ne font pas forcément sens afin d’alléger votre charge sur le réseau. Imaginez que vous souhaitiez vous rendre de Paris à Londres, mais qu’on vous force d’abord à faire une escale par Tokyo. Heureusement en utilisant un VPN et en vous connectant directement au pays de destination, vous rendez cette étape impossible pour votre FAI, puisque vos données transitent à travers un tunnel VPN crypté sur lequel il ne peut pas agir (ni regarder ce qui y transite, si vous passez par un fournisseur sérieux, comme ExpressVPN). Rien que comme ça, ça peut vous permettre de réduire considérablement votre temps de latence. Et en plus ça vous protège de l’IP Throttling, ce qui n’est pas négligeable.


Thursday January 01, 1970

Essayez également de retirer votre filtre ADSL si vous en utilisez un, ces-derniers peuvent parfois provoquer des interférences sur le réseau, et du coup engendrent des ralentissements ou des pertes de paquets. Mais bon, de toutes manières, ces derniers ont tendance à disparaître puisqu’étant devenus complètement obsolètes à l’heure de la fibre. Si vous êtes connectés directement en Ethernet, pensez également à investir dans des câbles de qualité. On y pense pas forcément, mais cela peut faire la différence. Si vous jouez en Wi-Fi et que votre signal est faible (dans le cas d’une grande maison par exemple) pensez à installer des relais afin d’améliorer la force du signal.
Et voilà, c’est tout pour nos conseils pour améliorer votre débit lorsque vous jouez en ligne sur un serveur situé loin de nos latitudes. Si vous avez d’autres conseils pour améliorer votre débit lorsque vous jouez en ligne (comme harceler votre service-client pour qu’on installe enfin la fibre dans votre quartier), n’hésitez pas à nous en faire part !
L’article Défier le monde entier sans se soucier du temps de latence rédigé par La rédaction est issu de LightninGamer.


Thursday January 01, 1970

Tags: